Millésime 2014 au Domaine GARNIER & Fils | Vendanges 2013 | Vendanges 2012

Les conditions climatiques douces du début d’année et une météo très favorable tout au long du printemps, nous ont donné une dizaine de jours d’avance par rapport à la moyenne des 20 dernières années. La floraison s’est déroulée rapidement, trop rapidement même lors du week-end de pentecôte sous des chaleurs intenses, voire caniculaires. De ce fait de nombreux pieds présentaient donc des phénomènes de coulure important qui contribuera, entre autres facteurs, à une récolte faible en quantité.

La période estivale fut atypique. Quelques jours de juillet furent caniculaires comme le 18 ou le thermomètre afficha 36,2°C atteint. Ce passage d’intenses chaleurs fera perdre 30% de la récolte (par grillure) sur une dizaine d’hectares exposés Sud-Ouest. Mais paradoxalement le cumul des pluies sur le mois de juillet et août sont le double d’une année normale ! Autant dire que nous espérions vivement que l’été arrive en septembre. Saint Vincent protecteur des vignerons nous a entendus et nous avons démarré les vendanges manuelles le mercredi 17 septembre, et dans d'excellentes conditions. Notre machine à vendanger a pris le relais des sécateurs le lundi 22 septembre pour clore la récolte 2014 le 30 septembre.

La vendange est belle, magnifique même, mais pour la troisième année consécutive les rendements ne sont toujours pas au rendez-vous. Il va falloir s’habituer à cette baisse de rendements : de part le changement climatique (intempéries, grêles, sécheresse) mais également à cause de ce fléau qu’est l’Esca* qui dissémine notre vignoble à petit feu. Nous devons remplacer chaque année en moyenne 3,5% des plants de l’ensemble de nos parcelles. Il faut savoir que ces plants vont mettre 5 à 6 ans avant de produire à nouveau un peu de raisin.

Au final, nous démarrons les vinifications avec des chardonnays à l’état sanitaire idéal qui combiné à de beaux degrés et des acidités excellentes nous confèrent tous les éléments pour un millésime de haute tenue. Fait exceptionnel autant que rare en 2014, les fermentations n’ont pas trainées, alcoolique, malo-lactique… tout était fini fin novembre (habituellement les sucres ce terminent en mars). Les vins vont pour une fois avoir le temps de « se reposer ». Cette attente leur permettra se stabiliser avant leur mise en bouteille.

Mise en bouteilles prévues du millésime 2014 pour fin mars qui commenceront par nos Petit Chablis, puis mi-juin avec les Chablis, et mi-juillet nous mettrons les Grand Crus 2013. Enfin en septembre les Premiers Cru 2014 ainsi que notre « Grains Dorés » 2013 et l’unique rouge de notre cave, notre Epineuil 2014.

Au rayon des nouveautés

Nous avons cette année pour la première fois investi dans une table de tri qui nous a servi aussi bien pour la vendange manuelle que pour la vendange mécanique. Ce « grand plus » nous permet de mettre que « la crème des raisins » dans nos cuvées même si cela occasionne un surcoût de main d’œuvre. Un petit nouveau entre dans notre gamme : nous avons vendangé une parcelle dans les Chablis 1er cru « Côte de Jouan ». Situé sur la commune de Courgis, ce n’est un terroir connu que des initiés mais vraiment prometteur. Il nous a offert des jolis petits grains bien mûrs. Une cuvée à suivre et à découvrir fin 2015!

Famille GARNIER