Vendanges 2014 | Vendanges 2013 | Retour sur les vendanges 2012

Le 27 septembre 2012 signe le retour à une date de début de vendanges normale, en comparaison avec les années précédentes. Les premiers coups de sécateurs débutent sous le soleil dans les parcelles en achat de raisins des 1ers crus et grand cru. Suivent les vignes du domaine vendangées à la main avant d’entamer lundi 1er octobre les vendanges à la machine du Petit Chablis sur Lignorelles. Vendredi 12 octobre nos chardonnays rendent leurs dernières grappes...

La fatigue des hommes aura marqué une année avec des conditions climatiques inédites ; orages de grêles, gel, coulure, pluies, canicule nous ont fait redoubler de vigilance durant tout l'été et de présence dans les vignes, pour finalement finir avec une vendange aussi saine qu’homogène grâce à un mois d'août vierge de pluie. Tous ces éléments réunis ont entrainé une chute des rendements avec un petit 42 hectolitres de moyenne par hectare sur le domaine.

Les équilibres analytiques «parfaits sur le papier » laissent entrevoir un millésime exceptionnel. A ce jour les vins sont en cours de fermentation. Les fermentations alcooliques ne sont pas encore finies alors que les malolactiques sont presque toutes terminées.

Nous aurons, comme souvent, trois mois de fermentations au minimum.

Si à cette heure il est difficile de comparer ce millésime à un autre, nous pensons qu'il restera unique. Mais il semble être un bon mix entre deux millésimes très Chablisien, 2008 et 2010.

Xavier et Jérôme

Actualité

2012 voit débuter une collaboration avec un nouveau tonnelier, "Stockinger", donc nouvelle provenance de chênes (Allemagne et Autriche) et de nouvelles chauffes. Tout en restant fidèles à Doreau et Taransaud avec qui nous travaillons depuis plusieurs années. La personnalité de nos vins provient également de l'assemblage de différents tonneliers.

2012 sera également le choix d'orienter nos vinifications de plus en plus vers des gros contenants bois comme les demi-muids (600l.) et même de progresser dans la part d’élevage sous chêne. Pour le moment cela concerne nos deux premiers crus "Mont de Milieu" et "Montmains" avec des assemblages pour 70% en demi-muids et 30% en cuve.